Premiers soins aux arbres juste greffés

Vous venez de greffer un ou plusieurs petits porte-greffes, voici un petit vadémécum pour sa première saison.

la plantation (11-12 mars)

  • les petits arbres devront être plantés rapidement après le greffage, on peut les garder 24h, 48h maximum dans un garage ou une cave à l’abri du gel, les racines ne doivent pas sécher…
  • manipuler avec soin, le greffon ne tient que grâce à l’élastique, si on le fait bouger, la « soudure » ne se fera pas et le greffon sèchera. Durant les premières semaines, le greffon n’est pas « solide », attention aux animaux, à la queue des chiens, aux gestes brusques…
  • attention à l’étiquette, une étiquette perdue = un arbre non identifié, et il n’est pas certain que vous vous souviendrez du nom de la variété au bout de quelques mois. Au moment de la plantation, on peut regreffer l’arbre avec un nouveau greffon. Dans les semaines qui suivent, c’est trop tard.
  • les arbres peuvent être plantés sur un rang, comme des poireaux, tous les 25/30 cm, dans un endroit où on peut arroser, accéder facilement et ne pas risquer de les abîmer en passant, dans le potager par exemple. Pas de terre spéciale, la terre du jardin suffit. Une exposition mi-ombre convient très bien, préférer plus d’ombre que trop de soleil

l’entretien (mars-juin)

  • arrosage à la plantation bien sûr
  • arrosage ensuite selon la pluie et la température. Dès qu’il fait chaud et sec, l’arrosage devient primordial, les racines ne doivent jamais manquer d’eau.
  • au bout de quelques semaines, surveiller l’apparition de feuilles sous la greffe (sous l’élastique bleu qui maintient le greffon) à supprimer systématiquement. Un passage hebdomadaire est idéal, le porte-greffe est têtu et cherche à pousser, il faut l’obliger à nourrir le greffon, soyez plus têtu.e que lui ! Cette opération se fait juste avec les doigts, en « lissant » le tronc. Elle ne prend que quelques secondes, mais elle est déterminante, sans quoi on obtiendra un joli buisson de petites branches issues du porte-greffe et un greffon sec ou minuscule.

                  

  • si le greffon développe plusieurs bourgeons (futurs troncs), supprimez-en un, gardez le plus « dans l’axe »,  pour obtenir un joli tronc. Si on garde les deux, la vigueur se répartira pour donner deux petits troncs. L’objectif des premiers mois est vraiment de produire un tronc pour le futur fruitier. Entre mars et novembre, il devrait pousser de 80 cm à 1.30m environ

la suite (été-automne)

  • toujours l’arrosage, il y a souvent une période de pousse après les grosses chaleur estivales, les racines ont toujours besoin d’eau
  • vérifier que l’étiquette ne serre pas le tronc des arbres, sinon la replacer
  • dès que les élastiques commencent à s’effriter, enlevez-les pour éviter d’en retrouver des morceaux dans votre sol ; selon l’exposition, il peut rester plus ou moins « solide », il s’enlève quand même très facilement. A ce moment-là le greffon est bien soudé.

la plantation : entre fin novembre et début mars

à son emplacement définitif. L’arrosage à la plantation devra être abondant, et se poursuivre régulièrement durant les périodes chaudes et sèches pendant les premières années. Ne pas oublier un tuteur et une protection contre les dangers potentiels (lapins, cervidés…) Voir le flyer plantation pour plus de détails.